Outils supplémentaires

Outils supplémentairesLe choix n’existe réellement qu’à partir de trois options. Plus d’outils, c’est plus de flexibilité, c’est plus de liberté d’agir au service du changement…

 

Outils supplémentaires

Neuro-sémantique :

Cette discipline est née aux Etats-Unis dans les années 80. Elle est le fruit des recherches du psychologue Michael Hall Docteur en Psychologie – Ph et enseignant international. Ce dernier continue de diffuser cette approche à travers le monde.

Un concept des plus intéressant de cette discipline est celui des « Méta-États ».

Un Métat-Etat est un état interne développé à propos d’un autre état interne, par exemple : avoir peur d’avoir peur, avoir honte d’être en colère (Méta-Etats limitants). Cette approche offre d’incroyables perspectives quant à la création et l’installation de Méta-Etats aidants (être fier de se sentir fort, être heureux de se sentir serein…).

Panorama Relationnel :

Cette discipline est née en Hollande dans les années 90. Elle est issue des travaux du psychologue hollandais Lukas Derks.

La manière dont nous localisons dans notre espace mental les personnes qui ont fait et font parties de notre vie (en psycho-géographie on nomme cela une « personnification ») et le type de relations que nous entretenons avec elles sont étroitement liées.

En modifiant la localisation mentale de cette personnification, on induit également un changement dans la relation elle même.

Il s’agit toujours au final d’une relation de soi à soi.

Voilà une formidable opportunité de faire évoluer une relation lorsque l’on ne peut accéder aux personnes elles mêmes (décès, distance géographique…).

« Dans le cadre de ses recherches d’outils de changement toujours plus performants Lilian DUPRE s’est formé à ces outils directement auprès des fondateurs de ces disciplines. »

Systémique :

Cette approche s’est développée aux Etat-Unis dans les années 50. Elle fut supportée par différentes figures de la psychologie et de disciplines annexes telles que : Grégorie Bateson, Virginia Satir, Anthony Wilden…

Lorsque l’on considère un système comme un tout, l’ensemble des éléments le constituant sont reliés entre eux (par exemple une famille). Ainsi, la modification de l’un d’entre eux va inévitablement avoir un impact sur l’ensemble du système.

Lorsque l’on trempe son doigt dans un verre d’eau, non seulement on agit sur les gouttes directement en contact avec le doigt, mais également et indirectement sur toutes les autres.

Lorsqu’un enfant change, il induit immanquablement une modification, si minime soit-elle, du reste de la famille. Ceci ouvre des perspectives extrêmement intéressantes en terme de niveau d’intervention. Dans une société où l’on « psychologise » si facilement les enfants (les mercredis de certains d’entre eux ressemble à un véritable marathon d’experts : psychologue, orthophoniste…) le levier principal de changement pourrait se situer à un autre niveau. Une véritable collaboration Praticien/Parents permet souvent à ces derniers de reprendre la main dans des situations qui s’avéraient être délicates.

Traitement des traumatismes :

Ces dernières années se sont développées des techniques de traitement des traumatismes simples, rapides et efficaces. Ces techniques agissent directement au niveau de la neurologie et ne nécessite qu’un minimum de contenu.

Les concepts et les outils n’ont d’utilité qu’à être au service de votre changement.

Chaque chemin est unique car chacun est porteur de sa solution.

Décider et agir.

Nous contacter